Innovation : quelles sont les clés pour remporter un start-up contest ?

Pour sa deuxième édition, le T3 Business Forum a réuni 32 start-ups innovantes dans le monde du voyage et du tourisme. Focus sur les 4 jeunes pousses très prometteuses à l'avenir presque déjà tracé.

Le T3 Business Forum organisé par Skyboard en partenariat avec Air France, Aéroports de Paris, Amadeus, et le Welcome City Lab ne déroge pas à ce rituel, mettant en avant de jeunes pousses innovantes dans le monde du voyage et du tourisme. 

Le Pavillon Dauphine a donc accueilli 32 jeunes entrepreneurs prêts à convaincre les grands groupes présents à investir dans leur projets. 

Cette année, la nouveauté était de rassembler les start-ups par catégorie, sous forme de villages thématiques : "Créer, Faciliter, Enrichir, Divertir". 

Chaque start-up disposait de 3 minutes pour convaincre le public mais surtout les professionnels. 

Certaines jeunes entreprises nous étaient familières. Focus sur les 4 jeunes pousses qui ont séduit le jury.

Stanley Robotics

Le dernier lauréat est Stanley Robotics. Créee en janvier 2015, l'objectif de la jeune pousse est de « faire disparaître la déplorable expérience du parking ». 

Dans un pitch très élaboré, le CEO Clément Boussard a excellé dans l'exercice. La jeune pousse nous présente son concept de « robot voiturier », une innovation futuriste mais pourtant bien réelle. 

Le concept ? Un robot va « se glisser sous votre voiture, détecter les roues, la soulever, puis aller la garer » tout simplement. Pour l’utilisateur, fini les barrières, les places seront plus grandes, plus sécurisées. 

Pour récupérer sa voiture, une application mobile vous indiquera sa place. Cet outil est animé par un logiciel "Sam", « un chef d’orchestre permettant de coordonner les mouvements de tous les robots et ainsi d’optimiser le stationnement». 

Clément Boussart assure : « Nous allons pouvoir ranger intelligemment les voitures, le parking pourra passer de 250 à 400 places sans modifier les infrastructures. Nous pourrons augmenter la capacité d’un parking de 30 à 60 %. » 

Leur business model est basé sur la location sur cinq ans de leur robot « chariots-élévateurs ». Ils visent les « parking voyageurs » : gares, aéroports. 

Ils ont d'ores et déjà annoncé leur partenariat avec Aéroport de Paris en lançant leur première offre de service au printemps prochain. « La robotique de service est la prochaine révolution » conclut-il.

Comment remporter un start-up contest ?

En résumé, les start-up présentées lors de ce start-up contest avaient toutes des projets très intéressants et innovants. 

Mais alors pourquoi certaines se sont démarquées plus que d'autres ? Avaient-elles toutes les mêmes chances ? 

Certaines d'entres elles sont habituées à ce genre de concours, l'exercice du pitch n'est pas toujours évident. 

Résumer en 3 minutes un projet sur lequel on travaille depuis des mois (voire des années) peut se révéler tumultueux. 

Mais au delà de l'assurance de l'orateur, la force de persuasion sur la qualité de son produit est primordiale. Pour séduire, il faut prendre les devants. 

Les lauréats avaient déjà rencontré les groupes lors de précédents événements. Ils n'étaient pas inconnus. 

Nous vous expliquions l'importance d'intégrer un incubateur. 

Ici le Welcome City Lab dispose d'un réseau naturel par ses 13 membres fondateurs. 

Comme nous l'expliquait Christina Ribault, la responsable Open Innovation d'Air France dans une interview, la start-up doit être capable de présenter "un produit qui séduit, inspire confiance, et apporte une véritable innovation". 

Elle doit aussi être mature, et déjà constituée d'une équipe. 

Les jeunes entrepreneurs ne doivent pas se décourager, de nombreux concours sont organisés tout au long de l'année, il ne faut pas hésiter à candidater. 

D'ailleurs ne manquez pas le prochain Demo Day le 10 décembre organisé par 33entrepreneurs l'accélérateur dédié au vin, à la gastronomie et au tourisme qui mettra en avant 6 jeunes pousses internationales. 

Elle lance un appel à candidatures pour sa troisième promotion. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 novembre.